Action 2 : Nouvelles recherches en aval

action2

a. Analyses de la couverture des sols par les plantes intercalaires destinées à la biométhanisation afin de démontrer l’impact positif sur la durabilité des sols et de la protection positive de l’eau.

plantes 2

plantesb. Les recherches approfondies sur les digestats (composition, transformation) et de leur effet à long terme sur les sols en termes de fertilisation, de teneur en matière organique et d’activité microbiologique. Mise en place de parcelles tests en prairies permanentes avec différents fertilisants afin de démontrer l’efficacité à long terme de la minéralisation de l’azote grâce à la biométhanisation.

Un accent particulier sera mis sur la fertilisation azotée en rapport avec la directive européenne des nitrates qui aujourd’hui encore, ne tient pas compte de la minéralisation de l’azote réalisée par la biométhanisation.

Parcelle test_prairie permanente

c. Recherches sur la valorisation de la chaleur et du CO2 pour une agriculture plus stable financièrement, plus respectueuse de l’environnement et mieux adaptée afin d’obtenir des produits plus sains.
Parmi lesquelles une étude sur l’utilisation de la chaleur de la biométhanisation pour le séchage de foin (Installation Bio-Recycle à Mignéville) et l’utilisation de la chaleur provenant du refroidissement de panneaux photovoltaïques (Ottonville, France).

Voici cette étude : EtudeSéchage_Attert

reseau_de_chaleur_CETE_Ouest-e1294250536201

Séchage foin

Séchage du foin

sechage sous vide

Séchage du digestat sous vide

epandage

Epandage

.

 

 

 

 

 

 

 

d. La valorisation des cendres de bois, provenant des centrales de cogénération régionale, comme engrais combiné avec une fertilisation azotée issus du digestat de la biométhanisation avec une valorisation agricole et forestière de cet engrais.

e. Essais techniques d’épandage afin de limiter la volatilisation de l’ammoniaque sur le champ avec une mesure des pertes ammoniacales lors de l’épandage.